Lecture d’âmes


Les Dossiers Akashiques


Akasha : Le terme Akasha est un mot sanskrit qui signifie Substance primordiale, l’Ether ou « espace qui est en Tout ». C’est la matrice à partir de laquelle tout ce que nous percevons avec nos sens est apparu et à laquelle tout retournera intimement, c’est la matière qui relie toute chose, en tous lieux, en tout temps. Les Dossiers Akashiques sont le regroupement des mémoires de Tout ce qui s’est produit dans l’Espace et le Temps des Vies. Chaque vécu d’Âme est contenu dans un dossier vibratoire des Annales Akashiques. Son parcours, son expérimentation, tout ce qu’une Âme a dit, fait, vécu au cours de toutes ses Vies. Elles sont souvent représentées par une gigantesque bibliothèque Sacré et Céleste. En hindi Akasha signifie Le Ciel, cet espace Lumineux ; pour les Maya c’est l’Anima Mundi : l’Âme du Monde. Dans la Bible on parle du Livre de Vie ; Livre du souvenir pour les Juifs.

Comment se déroule une lecture? Une consultation dure entre 30 min et 2h, vous pouvez avoir une demande précise. Aller voir les Mémoires Akashiques présupposent un chemin déjà parcouru, une idée, des envies, une prise de conscience établit avec son Essence. Ce ne doit pas être vu comme une opportunité d’aller « juste » visiter des Vies passées et d’en apprendre plus sur son Soi passé. Nous vivons dans l’Ici et le Maintenant. Lors de ces rendez vous la lecture est suivit d’un soin permettant la libération des scories restantes dans la Vie de la personne et l’empêchant d’avancer. Nous échangeons donc avant et après la séance, durant la lecture le client est assis dans un fauteuil ou allongé et il écoute, reçoit en conscience tout ce que le praticien lui partage de ce qu’il voit, de ce qu’il ressent. Il n’y a pas de dialogue durant la séance et un enregistrement est proposé pour permettre au client de réécouter la session s’il en ressent le besoin, ça ne doit pas devenir une obsession.

La conscience est faite d’information, notre propre conscience est donc en capacité de se connecter aux informations de toute notre conscience des vies d’avant. 

On peut consulter les mémoires des autres mais on ne peut pas faire d’inquisition, on a besoin de la demande de la personne, de sa permission. Lorsque nous avons l’autorisation, nous verrons ce que la personne est prête à aller voir et à guérir. On accède à ses niveaux de conscience en étant dans une base éthique, on n’observe pas la vie de l’autre, il est important d’être dans la bienveillance, le respect, le non jugement lors des lectures et de leur réception.

Newsletter

Pour être tenu informé des conférences et ateliers à venir, inscrivez vous à la newsletter

© ANAIS NEVEU. Tous droits réservés.
designed by far.